LE LABEL ERIC-Services

.

.

.

Il sera accordé aux EPN labellisés ERIC qui s’engageront à assurer un à plusieurs bouquets de services prédéfinis dans le cadre d’un appel à candidatures.

Le nombre maximum de bouquets de services auxquels un ERIC peut candidater est fixé à 2 à 3 en fonction de son positionnement ou non sur le volet ERIC Lab.

 

Définition des services au sein d’un bouquet de services

Pour garantir la cohérence et la visibilité de l’offre vis-à-vis des usagers et des partenaires des ERIC, chaque bouquet est défini par un ensemble de services.

Ceux-ci sont classés en « services prioritaires » complétés par des services « complémentaires » (optionnels).

Pour être labellisé sur un bouquet de services, l’ERIC se devra de mettre en œuvre le ou les services prioritaires qui lui sont rattachés.

Par ailleurs, pour répondre à des besoins particuliers de son territoire, l’ERIC pourra enrichir la liste des services prioritaires et complémentaires par des services « spécifiques » qu’il lui revient de définir.

 

 

Les ERIC candidats devront déposer un dossier par bouquet de services dans lequel ils expliquent la stratégie et les moyens, adaptés à la réalité de leur territoire, qu’ils s’engagent à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs recherchés.

 

Les ERIC retenus  bénéficieront à la fois du dispositif d’animation, du programme de formation et du centre régional de ressources commun à tous les ERIC ; mais également d’un soutien financier de la Région et ce, dans la limite des crédits disponibles pour les ERIC services.

 

Chaque ERIC candidat devra, par conséquent, accompagner son ou ses dossiers de candidature à la labellisation ERIC-Services par un plan de financement détaillé et présenté sous la forme d’un budget annuel global. Ce dernier répond à la notion de « projet global de service au profit de son territoire ».

 

Pour que cette offre de services ait le temps de « s’installer » auprès des usagers et des partenaires, la contractualisation ERIC-Services devrait être établie sur une durée de 3 ans. Cette contractualisation s’appuiera sur des évaluations annuelles.

 

Le dépôt dans les délais et la validation des bilans accompagnés des justificatifs par la Région vaudra demande de renouvellement de la demande d’aide auprès de la Région.

 

A l’occasion de ce bilan intermédiaire, le porteur du projet pourra, le cas échéant, présenter une évolution de son projet de services. Cette demande devra respecter la même procédure que la demande initiale. La période de réalisation du nouveau projet ne pourra excéder la période prévue par la labellisation initiale (soit, par exemple, 12 mois si le nouveau projet est déposé à l’issue des 24 premiers mois).  

 

 

La liste des bouquets de services des ERIC-services est présentée en Annexe n°3 du Guide du candidat.

 

.

En savoir plus sur Opens internal link in new windowle rouvellement du label ERIC

En savoir plus sur le Opens internal link in current windowlabel ERIC-Lab

Voir Opens internal link in new windowl'appel à manifestation d'intérêt